Comment choisir une offre de téléassistance pour senior ?

Souvent après un retour d’hospitalisation, ou une première chute une des premières motivations pour pouvoir rester vivre à domicile est de pouvoir le faire en sécurité. La téléassistance qui permet d’être secouru en cas d’urgence est une des aides techniques pour pouvoir le faire.

Aujourd’hui, la majorité des seniors affirment vouloir bien vieillir à leur domicile le plus longtemps possible. Ce choix de vie est très fortement lié à l’autonomie des personnes en question et leur capacité à vivre seules chez elles. Avec l’âge, les actes de la vie quotidienne peuvent se révéler compliqués ou même dangereux. Et ce pour une raison simple : la perte d’autonomie augmente le risque de chutes. 

Les solutions de teleassistance visent à réduire le temps passé au sol en cas de chute ou de malaise et à être secouru  rapidement. Ainsi les conséquences d’une chute sont réduites. En effet elles peuvent être graves et rendre les personnes âgées dépendantes et fragilisées, surtout après 6h au sol (cf notre article à ce sujet).

Pour commencer qu’est-ce que la téléassistance ?

C’est un dispositif pour les senior ou les personnes fragiles qui permet de donner l’alerte lorsqu’une personne âgée est en situation de danger (comme après une chute). Ce type de dispositif est souvent composé d’un émetteur (médaillon, bracelet, boîtier…) que la personne porte sur elle, garde à proximité ou a installé dans son domicile.

Ces dispositifs électroniques intelligents relient le bénéficiaire à un centre opérateur. Celui-ci a pour but d’apporter assistance et secours le plus rapidement possible, lorsque l’émetteur déclenche son alerte. Quand le bouton d’appel est pressé, le centre d’appel rappelle le sénior et en cas de non réponse une liste de contacts qui vont aller voir si tout se passe bien. En dernier recours si aucune des personnes du réseau d’intervention ne répond, les secours sont prévenus.

Une grande partie des appels qui sont faits  vers le senior suite à l’activation de son médaillon ont comme motifs principaux soit des fausses alertes soit un moment d’angoisse. Il existe de très grosses différences dans les centres d’appel et les personnes qui gèrent les appels. Les meilleurs ont des psychologues, du personnel médical et ils sont formés à l’écoute et passe du temps pour comprendre comment va la personne et ne pas simplement demander est-ce que tout va bien.

Quels sont les motifs d’appel les plus fréquents ?

Voici les statistiques d’une étude de l’AFRATA de 2008 qui regroupe en 2011 8 opérateurs de téléalarme représentant plus de 80% des utilisateurs du service pour mieux comprendre la télésurveillance et comment elle est utilisée:

  • 55% des appels sont involontaires, le personne a pressé par erreur son bouton de télé alarme.
  • 5% d’appel de contrôle pour tester que le système est actif
  • 24% d’appel technique
  • 5% pour une chute
  • 4% pour une demande d’aide ou d’assistance à la vie quotidienne
  • 2% d’appel médical
  • 5% besoin de communiquer ou de détresse psychologique

Cette solution facilite le maintien à domicile et permet d’être plus en sécurité. Le senior est rassuré et la famille en confiance. Ils font partie des services à la personne et ils permettent une réduction d’impôt de 50% où un crédit d’impôt si le bénéficiaire n’est pas imposable.

Comment choisir la meilleure solution pour veiller sur son parent ?

Elle fonctionne souvent avec un tarif mensuel. Choisir une solution de tele-assistance dépend surtout du mode de vie de la personne et de sa rigueur et souhait de porter un dispositif qui est souvent perçu comme sigmatisant.

  • Elle vie principalement dans son domicile, elle n’a pas de troubles cognitifs, elle pensera à porter son médaillon: la solution classique de télé-assistance avec un bouton d’alarme est adaptée. l’option détection de chute automatique va apporter un peu de sécurité en cas de chute brutale et perte de conscience.
  • Elle a des troubles cognitifs, ne souhaite pas porter un bouton d’appel ou ne va pas y penser: Une solution classique de téléassistance complétée par des capteurs de mouvement comme celle que nous développons chez Predical.
  • Elle est autonome, se promène beaucoup dans des endroits isolés: les téléphones pour senior de type DORO si elle trouve un smartphone trop compliqué
  • Elle sort souvent de son domicile et elle se perd: Les montres de détection  de chute et de géolocalisation ou de bracelet GPS est la plus adaptée.

Il faut également prendre en compte:

  • La configuration de l’habitation : comporte-t-elle un fort risque de chute ? dans ce cas  vous pouvez considérer l’option du bracelet de détection de chute à la place du simple bouton d’appel dans les offres de télé-assistance classiques
  • L’hygiène de vie : les modes de vie actif chez les seniors sont courants et peu adaptés aux systèmes comportant des accéléromètres qui risquent de se déclench.er sans raison
  • Le budget : bien entendu, les systèmes sans accéléromètres sont les moins onéreux. Les solutions comportant de l’intelligence artificielle sont plus coûteuses. Elles donnent souvent droit à 50% de réduction d’impôt.
  • Période d’engagement : pensez à vérifier que les offres n’ont pas d’engagement pour plus de liberté.
  • Centres d’assistance : en cas d’urgence une alerte est envoyée mais il est aussi possible de les appeler si vous ne vous sentez pas bien. Pensez à vérifier si le service de teleassistance comprend des appels de « confort » pour dialoguer et si ils ne sont pas limités.
  • Réseau d’intervention : le SAMU et les services d’urgence facturent de plus en plus les interventions si votre proche n’est pas en situation d’urgence. Pensez à avoir au moins 3 personnes dans le réseau d’intervention qui lèveront le doute. Et enfin, regardez les options de réseau d’intervention professionnelles proposées par certains comme Assystel.

Les solutions de télé-assistance

1- La solution classique de teleassistance avec un bouton ou un pendentif d’alarme?

Elle est constitué d’une base de communication connectée au réseau téléphonique ou via une puce GSM.  Elle s’accompagne d’un médaillon ou d’un bracelet équipé d’un bouton d’alerte en cas de besoin. Lorsque le signal est envoyé avec une simple pression, un centre d’assistance entre en contact avec la personne et prévient les proches ou les secours.

Les avantages
Ces solutions sont simples et peu coûteuses. Elles répondent à un grand nombre de besoins chez les personnes en perte d’autonomie. Elles sont adaptées pour les personnes qui n’ont pas de troubles cognitifs et qui ne sont pas dérangées de porter 24h/24 un pendentif ou un bracelet d’alarme. Egalement elles doivent  penser à ne jamais oublier de le porter.

Les inconvénients

Ces solutions sont inefficaces en cas de perte de connaissance. Il faut être en mesure d’appuyer sur le bouton pour déclencher l’appel aux secours. Il peut arriver également qu’en cas de difficulté, la personne âgée ne pense pas à appuyer sur le bouton à cause du stress. Elles sont efficaces dans environ 40% des cas.

Elles ne sont également pas efficaces pour les personnes qui passent beaucoup de temps à l’extérieur, a plus de 200 mètres de leur domicile (la limite de la porté des pendentifs). Particulièrement les seniors qui se promènent et se baladent beaucoup. Dans ce cas il existe des téléphones, type Doro qui intègrent un bouton d’appel.

Environ 550 000 personnes sont équipés en France de solutions de teleassistance. Elles sont fournies par une multitudes d’acteurs locaux ainsi que par des assurances ou mutuelles. Parmi les plus gros acteurs: Presence verte, Groupama, Assystel, Allianz avec GTS, filien ADMR…

 

Voici l’exemple de Assystel qui réussi à transformer le bouton d’appel en bijoux.

Base de communication Assystel - télé-assistance

pendentif d'appel d'urgence - téléassistance Assystel

Plus classique le matériel d’Intervox utilisé par beaucoup de téléassisteurs.

Bouton d'appel et base de communication Quiatil du groupe Intervox Legrand

2- Un bracelet de détection de chute et d’appel d’urgence

Les solutions de détection des chutes sont en général plus évoluées et fonctionnent avec un forfait mensuel un peu plus onéreux. Le principe reste le même que pour la téléassistance classique. Ainsi, le système est matérialisé par un objet porté par le senior. Cependant, un accéléromètre permet de détecter la chute de manière intelligente. Le dispositif envoie l’alerte au centre d’assistance de manière automatique. C’est une version plus évolué du bouton d’appel qui le remplace dans les offres.

Les +

Ces solutions préviennent les secours automatiquement en cas de chute.

Les –

Ces dispositifs ne détectent pas toutes les chutes. Les « chutes molles » ne sont pas prisent en compte par ces dispositifs fonctionnant avec un accéléromètre. Par ailleurs, le risque de fausse alerte est beaucoup plus élevé. En cas de chutes, ou de malaise, souvent la personne se retient à un meuble et glisse lentement vers le sol. Dans ses cas pour éviter les fausses alertes les montres connectées n’envoient pas d’alerte. Les solutions à base de capteurs qui vont détecter une inactivité anormale, comme Predical est un complément à ses solutions en cas de chutes molles ou si le dispositif de détection et d’appel d’urgence n’est pas porté.

Yn détecteur de chute qui est efficace uniquement dans la limite de portée de la base, soit environ 150 mètres.

Voici le bouton d’appel qui fait aussi détection de chute d’Intervox

 

Bracelet detection de chute - Intervox

3- Une tele-assistance complétée par des capteurs de mouvement

Il s’agit de la télé-assistance nouvelle génération. Des capteurs sont disposés dans le domicile. Elle permet de compléter le bouton d’appel et sa limite: il faut qu’il soit porté ou que le senior l’actionne.

Ses capteurs disposés dans le domicile permettent d’analyser les habitudes de la personne. En cas de changements d’habitudes, progressifs ou brutaux, une alerte parvient à la famille et au centre d’assistance.

De plus, ce dispositif est en mesure de donner l’alerte en cas d’immobilité prolongé, favorisant ainsi la détection des chutes par l’inactivité.

Pour les personnes atteintes de Alzheimer, des alertes sont envoyées en cas de sortie nocturnes. Il complète les solutions avec un bouton d’appel d’urgence lorsqu’il n’est pas porté ou pas utilisé.

Les +

Ces solutions permettent d’améliorer la sécurité en détectant des situations d’urgence quand le bouton d’alarme n’est pas porté ou ne peut être utilisé (perte de conscience ou stress).

Ce type de solution permet la prévention, en détectant les habitudes à risques, ou les changement dans l’hygiène de vie de la personne.

Enfin elles permettent au senior de vivre comme d’habitude sans le coté stigmatisant du bouton qu’il peut progressivement choisir de porter.

Les –

Ces solutions sont plus onéreuses, dans les 15 euros par mois hors réduction d’impôt. Elles ne permettent pas de déclencher une alerte immédiate en cas de chute. C’est l’immobilité prolongée qui déclenche une alerte. C’est pourquoi c’est un bon complément d’un bouton d’alerte pour les 60% de cas ou il ne peut être utilisé.

On reconnaît le matériel d’Intervox complété par des capteurs pour apporter ses nouvelles fonctionnalités.

Téléassistance avec capteur de mouvement - Quiatil Intervox

4- La complémentarité des différents dispositifs pour une meilleure assurance contre le risque

Pensez à la complémentarité : l’intelligence artificielle détecte les immobilités et les inactivités anormales. Il est ainsi possible de vivre à domicile de manière sereine. Elles peuvent être associées à des systèmes avec accéléromètres, afin de détecter chutes molles et chutes lourdes à la fois. Les personnes les plus actives peuvent bénéficier aussi d’un bracelet manuel, à emporter lors de leurs activités.

Découvrez comment Prédical, vous permet de veiller sur votre proche en perte d’autonomie. 

5- Les montres de détection  de chute et de géolocalisation

Depuis 3 ans des montres utilisables hors du domicile qui détectent la chute apparaissent. Elles sont autonomes avec souvent une puce GSM pour remonter les alertes ou elles utilisent les nouveaux réseaux radio comme Sigfox ou LORA.

Souvent la personne qui est en dehors du domicile est dans un espace public et quelqu’un va la secourir en cas de chute. Ces montres permettent surtout aux proches des personnes atteintes de troubles cognitifs de pouvoir les localiser. A mon avis si c’est la fonction de géolocalisation qui est recherchée des porte clés avec une fonction GPS sont moins chers, ont une durée plus longue d’autonomie et réponde à ce besoin.

Les +

Ces solutions sont particulièrement interessantes car elles sont efficaces dans le domicile et hors du domicile. La fonction de géolocalisation pour les personnes atteintes de Alzheimer est la fonctionna la plus recherché

Les –

Ces dispositifs ne détectent pas toutes les chutes. Les « chutes molles » ne sont pas prisent en compte par ces dispositifs fonctionnant avec un accéléromètre.

Elles ont rarement une autonomie de plus de quelques jours et il faut ue le senior pense à la recharger ou quelqu’un le fasse surtout pour les personnes atteintes de maladie neuro dégénératives.

Attention de tester que la montre est efficace à l’intérieur du domicile. Les tests que nous avons effectué à l’intérieur ne se sont pas montrés très concluants pour les réseaux radios.

Des marques comme Zembro, Co-assist commercialisent ce type de produit. Il en existe d’autres.

Zembro - montre détection de chute et geolocalisation

4- La visioassistance

Ces dispositifs sont comme les médaillons et bracelets classiques mais disposent cependant d’une caméra webcam en plus. Donc il s’agit d’avoir une visibilité sur l’état de la personne à aider en cas de problème.

Les +

Les secours peuvent avoir une idée précise de la situation en cas de chute.

Les –

Ne prend pas en compte les chutes molles. Le dispositif peut être perçu comme plus intrusif. Ces dispositifs ont un coût élevé si il faut installer dans chaque pièce une caméra. Ce type de solution est surtout répondu dans les maisons médicalisés.

 

5 – Les téléphones pour senior avec une fonction d’appel d’urgence

DORO est une des marques qui développent des téléphones conçues pour les séniors avec un clavier simplifié et un bouton d’urgence.

Les +

il est utlisable partout, surtout pour les personnes qui font beaucoup de ballades en forêt ou dans des endroits isolés.

Les –

Avec la nouvelle génération de senior qui a déjà un smartphone, ce type de téléphone très basiques sont de moins en moins adaptés aux usages.

Voici un téléphone simplifié au maximum

Doro - telephone pour senior

D’autres articles ?

2018-09-06T14:18:11+00:00

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.

This Is A Custom Widget

This Sliding Bar can be switched on or off in theme options, and can take any widget you throw at it or even fill it with your custom HTML Code. Its perfect for grabbing the attention of your viewers. Choose between 1, 2, 3 or 4 columns, set the background color, widget divider color, activate transparency, a top border or fully disable it on desktop and mobile.